AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 | Forgotten ~ Kuroi |

Aller en bas 
AuteurMessage
Pharen

avatar

Messages : 146
Age : 22
Puf : Poison.
Célibataire ? : Il semblerait que non. Kuroi ?
Espèce ? : Akuma.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: | Forgotten ~ Kuroi |   Lun 22 Aoû - 18:50

Forgotten
|ft Kuroi|


Why don't you teach your heart to feel
And give you love, love
Give you love, love
Give it all away ?

Why don't you teach your heart to talk
And give you love, love
Give you love, love
Give it all away ?


Il devait être dans les environs de vingt-deux heures. La nuit était tombée depuis un moment, enserrant de ses bras lumineux à couleurs immaculées les rues désertes. Les lampadaires marchaient, mais offraient peu de vision avec leur lumière jaunie. Les magasins étaient fermés, tout comme les banques et autre établissements insdispensables à la vie quotidienne. Les seuls bâtiments encore ouverts et allumés étaient les restaurants, ainsi bien évidemment que le bar. Un comptoir en bois, devancé par des tabourets confortables en cuir noir et suivit d'une quantité innombrable de bouteilles de toutes sortes, dont le stock se trouvait au bas d'un escalier pas très loin. Le reste de la salle était composé de tables en bois avec des banquettes du même cuir ébène, et plus loin, dans un retranchement, connu seulement des habitués, une salle où trônait une table de poker. Il était le seul bar de la ville, autant dire qu'il était souvent fréquenté. Les ragots et autres potins volaient, criés haut et fort par les plus alcooliques, tandis que des plus discrets parlaient boulot devant un scotch.

Pharen était assis sur un des nombreux sièges collés au bar. A côté de lui, un autre Akuma aux cheveux bruns et à la tête de gamin de 16 ans, qui n'était autre que Trinity, tentait de lui faire relever la tête. Sur le comptoir en marbre, deux verres de whisky qui avaient déjà accueilli un certain nombre de tournées. Il essyait de tout oublier. Quand il avait appelé son best friend, il lui avait assuré qu'il avait besoin d'un remontant et celui-ci était presque venu en courant. C'était rare que Pharen ait une dépression. Ca ne s'était même jamais produit. Il essayait alors vainement de lui remonter le moral, mais ça n'était pas gagné. Notre Originel lui avait tout raconté, de long en large, ce qu'il s'était passé avec Kuroi. Il avait apprit que Trinity voyait une Originelle à plein temps, mais au moins en eux ça marchait. Le regard rivé sur l'alcool qui ne bougeait pas d'un pouce, il leva finalement le regard sur son meilleur ami.

<< -Laisse tomber Trin'. Ca marchera pas. Elle y arrive pas, et elle préfère garder sa réputation et sa force. C'est compréhensible.
-Non mais t'es qu'un sale borné mon vieux ! Va falloir que tu te reprenne en main ! C'est pas la fin du monde...
-Oh que si. Crois-moi que c'est proche de l'Apocalypse.
-T'es vraiment con quand tu t'y met. J'espère au moins que t'es au courant. Tu vas retourner chez elle une fois que t'auras plus d'alcool dans le sang et tu vas prendre le taureau par les cornes !
-J'suis pas un matadore Trinity. >>


L'intéressé soupira. Il y avait vraiment desfois où il aimerait avoir des pouvoirs magiques pour remttre les idées de Pharen en place, notamment quand celui-ci disait n'importe quoi. Pour tout dire, Pharen avait un seul problème : il n'arrivait pas à noyer les soucis qu'il avait en tête et qui le tourmentaient plus que tout dans le whisky. Il avait même essayé la vodka. Rien à faire, il était obligé de passer encore longtemps avec tout ce merdier dans les pensées. Il sortit une cigarette qu'il alluma pour se calmer. Fermer les yeux. Ne plus penser à rien. Le barman gâchait tout.

<< -Scuse-moi, c'est interdit de fumer ici. Tu vas dehors. >>


Il allait tous les tuer. Il le sentait. Ca allait finir en champ de bataille, avec du sang partout et comme seuls survivants les deux Akumas. Trin' s'excusa à sa place et pretexta une mauvaise passe. Heureusement qu'il était là lui. Le bar serait hanté par la mort sinon. L'Originel faillit partir, mais une personne rentra, brisant toutes ses chances d'oublier. Elle était là. En personne. Poussant la porte du bar.

<< -Surtout Trin', tu dis rien et tu fais rien.
-Maintenant que j'ai deviné que c'est elle, crois-moi que je vais faire quelque chose.
Il héla Kuroi. Hey ma belle, tu sais que j'ai beaucoup entendu parler de toi ? >>


Finalement, il allait peut-être tuer Trinity avec les autres. Malheureusement c'était trop tard.


Dernière édition par Pharen le Lun 19 Nov - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: | Forgotten ~ Kuroi |   Mar 23 Aoû - 9:05


    Kuroi avait noyé sa détresse dans une bouteille de vodka pendant quelques heures, ruminant la journée qu'elle venait de passer. Mais, rapidement, être seule dans la maison l'avait énervée et elle avait décidé de faire quelque chose de plus efficace pour oublier. Elle avait traversé le salon en titubant, un peu pompette, et avait prit d'assaut les escaliers. Après quelques minutes d'efforts elle avait réussit à gagner sa chambre où elle avait fouillé son armoire. Sobre ou non, elle restait toujours coquette. C'est pourquoi la nuit eut largement le temps de tomber avant qu'elle ne trouve la tenue qui lui plaisait, le maquillage aquédat et qu'elle redescende les escaliers. Au moins, elle avait un peu déssoulé, c'était déjà ça. Habillée d'une robe bustier noire, maquillée à la mode gothique et chaussée de bottines assorties, elle traversa à nouveau le salon et sortit par la baie vitrée. Kuroi n'avait pas réelement réfléchit à l'endroit où elle irait oublier, mais elle pensait sortir en boite ou se rendre dans un bar. Elle parcourut les rues, ses talons claquant sur le sol, un peu perdue, il faut bien l'avouer.

    Elle avait faim, faim d'une âme aussi perdue qu'elle. Alors elle traquait de jeunes drogués sans vraiment s'en rendre compte. Elle les suivait depuis quelques minutes à présent, et elle se rendait seulement compte qu'ils étaient ses proies. Mais l'idée d'une chasse ne lui déplaisait pas. Kuroi se mit soudainement à courir, affolant le plus jeune des camés, qui commença lui aussi à courir. Souriant de toutes dents, la blonde accéléra et le coinça dans une impasse. Son instinct avait prit le dessus, elle n'était plus vraiment elle même. D'une démarche féline elle s'approcha du jeune homme à la respiration erratique, plaqué contre le mur, cherchant une issue inexistante. Amusée elle rit de son angoisse justifiée et se plaça juste en face de lui, leurs corps séparés par quelques centimètres insignifiants. Elle murmura, moqueuse.
    - Tu as peur ?

    Le gamin hocha la tête, avalant difficilement sa salive. La drogue ne faisait plus vraiment effet sur lui, il se rendait compte que sa vie allait vite se terminer s'il ne fuyait pas. Mais il n'avait aucun moyen d'échapper à l'Originelle. Alors il rendit les armes, cessant de gigoter, de gémir. Un peu déçue par si peu de résistance, Kuroi releva sa tête de l'index et approcha ses lèvres des siennes. Il frémit, terrifié. Puis elle effleura ses lèvres, arrachant avec douceur l'âme. Savourant le goût de la terreur et du désespoir, elle resta un long moment immobile, devant le corps vide affalé à ses pieds. Puis elle tourna les talons et reprit son chemin, redevenant peu à peu la vraie Kuroi.

    Elle parcourut les rues sans but, ayant un peu oublié Pharen. Mais rapidement elle fut rattrapée par ses peurs, ses désirs, ses souvenirs. Fronçant les sourcils elle ouvrit la porte du bar dans l'intention de se saouler jusqu'au matin, pour oublier. Mais, à peine ses plans formés, ils furent réduit en poussière par la présence de l'Originel. Elle regretta d'avoir ouvert la porte. Posant ses yeux sur la nuque de l'Originel, Kuroi se mordit la lèvre. Elle allait faire demi-tour et fuire le bar bondé lorsqu'un jeune Akuma la héla, déclarant qu'il avait beaucoup entendu parler d'elle. Elle haussa un sourcil. Il était assis à côté de Pharen. Ils devaient êtres amis. La japonaise envisagea serieusement d'ignorer l'inconnu et de partir, mais quelqu'un, voulant entrer derrière elle, l'agressa, lui demandant de dégager le passage. Elle tourna la tête et fixa l'homme qui lui parlait, le fusillant du regard. Celui-ci blémit et s'excusa craintivement.

    Décidant de ne pas bloquer l'entrée plus longtemps, elle s'approcha de l'inconnu, son aura réagissant aux regards fixés sur elle. Plus les hommes (les Akumas hommes) la regardait, plus son aura s'enroulait autour d'elle, effleura sa peau comme une main qui la caresserait. Son côté succube prenait souvent le dessus dans ce genre de situation, modifiant parfois son comportement. De plus, l'alcool encore présent dans son organisme l'empéchait d'avoir les idées tout à fait claires. Elle s'assit aux côtés des deux Akumas, et répondit tout en commandant un whisky comme les deux démons.
    - Ah ? En bien ou en mal ?

    Elle oublia de demander le nom de son interlocuteur. Mais au fond, ça n'avait pas grande importance.
Revenir en haut Aller en bas
Pharen

avatar

Messages : 146
Age : 22
Puf : Poison.
Célibataire ? : Il semblerait que non. Kuroi ?
Espèce ? : Akuma.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: | Forgotten ~ Kuroi |   Mer 24 Aoû - 0:45

Pharen se souvenait très bien de sa dernière bataille de bar. Il était avec Trinity, comme à ses habitudes, et disons qu'au fil du temps il s'étaient enfilé vodka sur vodka et whisky sur whisky. Autant dire qu'il n'étaient pas dans leur état normal, c'est à dire évitant les conflits pour que personne ne remarque leur grande force. La chance n'avait pas été de la partie. Alors qu'ils rigolaient pour des choses inutiles, un homme s'étit approché et avait balancé une débilité. Il lui semblait se rappeler d'un "Eh belle gueule, t'en a pas marre de rentrer chez toi tout seul ? Faudrait qu'tu te trouve une minette !". Et puis tout avait basculé. Il avait commencé par lui mettre son poing dans la figure. L'autre s'était évidemment éffondré, avant de revenir comme par miracle à la charge. Et puis peu à peu tout le bar s'était ligué contre eux. Les deux Akumas avaient eu du mal à rester debout avec tous ces drogués alcooliques qui se jetaient sur eux. Au final plus personne ne savait sur qui il tapait, et tous les deux étaient sortis discrètement du bar.

Depuis il avait toujours fait attention. Il fallait avouer que beaucoup des humains à terre ce jour là avaient dit à leur proches que les deux jeunes hommes possédaient une force jamais vue. C'était mauvais pour les Akumas. Aucune bagarre ne s'était donc reproduite à cause de Pharen. Et maintenant, il avait une brusque envie de faire des meurtres, de voir tout le monde agoniser à ses pieds, de plonger dans un bain de sang. Ces idées diaboliquement horribles pour un homme lui paraissaient parfaitement réalisable. Il possédait un Colt M1911 qu'il avait récupéré à la suite d'une bagarre. Et il avait obtenu un permis. Excellente situation.

    Le jeune Akuma en avait fini. Il avait preque achevé sa victime, dont le pistolet semi-automatique gisait au sol. Le jeune homme ramassa l'arme, la fit tourner un instant entre ses doigts trempés. Une belle pièce, auquel sa victime avait ajouté des dorures venues d'on ne sait où. Il prit l'arme des deux mains, vérifia que l chagrgeur était plein, visa et appuya en douceur sur la détente. L'autre était maintenant bien mort.


Mais à l'instant précis, il s'agissait de s'occuper de la réticence de Trinity. Celui-ci avait déjà helé Kuroi, qui semblait déjà un peu pompette. L'Originel ne détachait pas son regard d'elle. Elle arriva au bar, commanda le même verre, puis posa la question que tout e monde aurait posé. La réponse de Trinity ne tarda pas à venir, et elle était tout aussi prévisible. Il gâchait presque tout.

<< -Sérieusement ma jolie, si on m'avait dit que tu tuais les bébés chiens, tu crois que je t'aurais appelé comme ça ? Il lui offrit un sourire. Trinity, enchanté Kuroi. Excuse-le, il ne sait pas dire ce qu'il pense. Toi non plus apparemment. Vous vous completez bien.
-Ta gueule Trin' ! Tu vois Kuroi, j't'avais dit qu'on se reverrais.
-Il te raccompagnera quand vous aurez assez bu !
Avec un sourire satisfait. >>


Le jeune Akuma avait un humour peu commun, il fallait apprécier. Toujours était-il que Pharen passait pour un moins que rien pendant que son meilleur ami lui arrangeait un coup. Ca devenait catastrophique. Si il ne choisissait même plus ses propres actes, où allait le monde ? Plus rien n'avait de sens. Il finit d'un coup son whisky, effrayé par l'idée de ne plus être lui-même. Le démon qu'il était sensé être, imbattable et sans coeur. Come si d'un coup, il devenait une peluche. Et à en croire les images qu'il prenait, l'alcool ne lui faisait pas que du bien. Il mit son visage dans ses mains, désemparé. Quest-ce qu'elle faisait là, en fait ? Elle avait l'air déjà bien entamée par une boisson quelconque et elle n'était pas en état de conduire une voiture, si elle en avait une. Qui allait lui faire croire qu'elle était venue à pied, après une bouteille d'alcool ? Personne. Il se leva. Partir, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: | Forgotten ~ Kuroi |   Mer 24 Aoû - 8:36

    Kuroi ne l'avouerait sûrement jamais, mais elle avait bien fait de s'assoir. La tête lui tournait et si elle avait été debout, elle se serait sûrement écroulée. Ce n'aurait pas été bon pour son image, et surtout pour elle. Les soulots du bar se seraient probablement occupés d'elle. Quoique. Peut-être que Pharen serait intervenu. M'enfin, elle était encore consciente donc elle pouvait penser à autre chose. Par exemple, au copain de l'Originel qui lui parlait. Elle devina qu'il devait être dans un état proche du sien. Souriant de façon quelque peu aguicheuse, elle envisagea de lui dévoiler qu'elle avait déjà tué quelque chose de plus mignon qu'un chiot. Pendant ce temps là Trinity - le copain de Pharen - tentait de façon assez peu discrète de les rapprocher. Elle ricana et lâcha moqueusement.
    - Les chiots non, mais les chatons oui. Dit moi, tu veux que je couche avec Pharen ou que je sorte avec lui ? Parce que tes allusions sont assez douteuses.

    En général, quand on la raccompagnait chez elle, on restait pour la nuit, ou ce qui en restait.

    Kuroi réfléchit à ses paroles, se disant que c'était un peu tard pour se dire de la fermer. Heureusement, elle avait une dose déraisonnable d'alcool dans le sang, peut-être que cela excuserait ses paroles. Bien qu'elles soit véridiques. Elle avait en effet tué un chaton. La sale bête sortait des poubelles lorsqu'elle était venue squatter son lit, le salissant alors qu'elle attendait une personne importante. Quand elle avait voulu le chasser il l'avait mordue et griffée. Folle de rage, Kuroi l'avait saisit par la peau du cou et l'avait balancé par la fenêtre - une habitude chez elle quand on l'énervait -. Le chaton c'était écrasé près de vingts mètres plus bas. Aucune chance qu'il s'en remette. Surtout après qu'une voiture est roulé sur son corps disloqué.

    Pendant qu'elle se remémorait la mort du chaton, Pharen c'était levé et s'apprétait, elle le devina, à partir. Etonné et un peu déçue, elle le réprimanda.
    - Tu t'en vas déjà ? C'est très malpoli tu sais ? Je viens d'arriver et je n'ai même pas fini mon verre que tu te casses. Quand je pense que je suis venue à pied... Tu pourrais au moins me ramener ! Mais je m'en fiche, je suis sûre que Trinity s'en chargera.

    Un caprice d'enfant mélé à une remarque pour attiser la jalousie de l'Orginel. Elle tombait bien bas. Mais elle ne s'en rendait pas compte, beaucoup trop soûle pour ça - elle venait de s'enfiler le whisky cul sec - et en commandait un second.
Revenir en haut Aller en bas
Pharen

avatar

Messages : 146
Age : 22
Puf : Poison.
Célibataire ? : Il semblerait que non. Kuroi ?
Espèce ? : Akuma.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: | Forgotten ~ Kuroi |   Jeu 25 Aoû - 16:07

On croyait toujours que tout était comme dans les films. Que c'était simple, que l'amour allait nous tomber dessus d'un coup, directement. Que l'âme soeur nous cherchait, que quelqu'un pensait à nous chaque soir avant de s'endormir. Que tout le monde réussissait à coucher avec un patron du sexe opposé, que les gens étaient heureux et souriaient en allant au travail tout les matins. Illusions, quand tu nous tiens... Rien de tout ça. C'était par obligation que les humains se dirigeaient vers les bureaux à sept heures, quand il faisait encore nuit. La majorité des relations ne duraient pas plus qu'une semaine, et les mariages ne servaient strictement à rien puisqu'ils se finissaient souvent par un divorce. Les gens sont hypocrites, vous parlent dans le dos et vos amis n'en sont plus des vrais. Pharen, lui, avait la chance d'avoir ce que pratiquement personne chez les humains n'avait. Vive les Akumas et leur relations éternelles.

L'Originel doutait de ses intentions. Il ne savait pas vraiment ce qu'il voulait, et c'était pénalisant. Si, à cause de trop d'alcool, Kuroi s'était écroulée, là, sous ses yeux, qu'aurait-il fait ? Serait-il intervenu, ou l'aurait-il laissé au mains des pervers du bar ? Il aurait fait quelque chose, bien sûr. Mais par 'obligation', entre autres, ou parce qu'il en avait envie ? Toutes ces questions lui donnaient un mal de crâne horrible. Et puis l'Originelle répondit brusquement à l'humour de Trinity, lui clouant presque le bec sur place. Malheureusement pour elle, le gamin savait se remettre en place très vite, et il ne tarda pas à lui rétorquer gentiment.

<< -Je vois que Mademoiselle a de la répartie ! Eh bien vois-tu, les deux ce serait très bien. Et j'suis sûr que tous les deux vous en avez envie.
-Je t'ai pas appelé pour m'arranger un coup à ce que je sache Trin'. >>


Le jeune Akuma ne releva pas, et se contenta de lui sourire, satisfait de lui-même. Il devait être fier. Il devait l'être moins quand Pharen se leva. Mais, comme l'Originel s'y attendait, Kuroi le remit en question et fit sortir ce qu'elle pensait. La ramener ? Est-ce qu'elle mesurait les conséquences de ses paroles au moins ? Avec la quantité d'alcool que tous les deux avaient dans le sang, c'était plutôt mal avisé de songer à ce qu'il la ramène. Seulement elle semblait bien plus bourrée que lui, et c'était mieux que rien, parce qu'il aurait pu être carrément inconscient. Un sourire carnassier sur les lèvres, il prit son verre dans la main et alla s'asseoir à côté de l'Originelle qu'il voulait tant pour lui tout seul. Il demanda un autre whisky.

<< -Ecoute bien Darling, parce que je ne le répeterais pas deux fois. Tu sais ce que j'ai envie de faire, là maintenant, tout de suite ? J'ai envie de te kidnapper, de te mettre dans ma voiture et de t'emmener chez moi. Le reste je ne sais pas. Tout dépend de toi maintenant, et lui il ne te ramèneras pas. >>


Il montra d'un signe de tête son meileur ami, qui semblait plutôt surpris de cette initiative. Merde alors, il avait encore le droit de faire ce qu'il voulait, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: | Forgotten ~ Kuroi |   Ven 26 Aoû - 11:55

    Si Kuroi avait tant de réticences pour essayer d'avoir une relation avec Pharen, c'était parce que les Akumas, Originels en particuliers, choisissaient un compagnon pour l'éternité. On pouvait, comparer leur union comme un mariage, à la seule différence près que le divorce n'était pas possible. C'est pourquoi elle hésitait à s'engager, désirant choisir son compagnon avec soin. Malheureusement pour elle, l'importante dose d'alcool qu'elle avait dans le sang l'empêchait de se comporter comme elle l'aurait fait si elle était sobre.

    Elle avait réussi à clouer le bec de Trinity. Pour quelques secondes seulement. Il se remit d'aplomb et rétorqua gaiement, lui arrachant un petit rire. Il n'avait pas tort au fond. Il fallait l'avouer Kuroi ne dirait pas non à une nuit avec son Originel. Quad avait-elle commencé à le considéré comme sien ? Elle n'en savait trop rien. Mais elle savait que si elle voyait une Akumette lui tourner autour elle la scalperait soigneusement. Ce genre de pensées possessives prouvaient son attachement étrange mais puissant. Pharen ne savait dans quoi il mettait les pieds avec elle.
    - Crois moi qu'il aura des choses à te raconter s'il finit dans mon lit.

    Sa voix, suave et sensuelle, contenait bien des promesses. Pharen commit une grave erreur en venant s'assoir à côté d'elle. Dans son état actuel, l'Originelle était capable de le violer sur place. Elle le regarda commander au autre whisky tout en finissant le sien. Il voulait la kidnapper ? Elle sourit, aguicheuse, alors que son aura s'évader lentement vers lui, effleurant la sienne, glissant le long de son cou comme une main qui caresserait la peau. Rapidement d'ailleurs ce fut la main de Kuroi qui glissa vers le bras de Pharen, les doigts courant le long du muscle.
    - Tu n'auras pas besoin de me kidnapper...

    Elle se pencha vers lui, dévoilant le décolté et saisit la cravate qui pendait lâchement sur son torse, l'attirant à elle, au point que leurs visages se frôlent. Elle avait complètement oublié Trinity.
Revenir en haut Aller en bas
Pharen

avatar

Messages : 146
Age : 22
Puf : Poison.
Célibataire ? : Il semblerait que non. Kuroi ?
Espèce ? : Akuma.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: | Forgotten ~ Kuroi |   Ven 26 Aoû - 12:43

En temps normal, il était plutôt dur pour les Originels de trouver un partenaire de l'éternité, quelqu'un qu'il ppouvait aimer et qui partagerait sa vie toute le restant de l'éternité. Le choix était multiple et l'enjeu considérable, il n'était donc pas anormal de trouver son conjoint après des siècles de vie -ou de mort, avec les Akumas, mais c'était tout en subtilité- sans se préoccuper des enjeus et en vivant sa solitude normalement. A vrai dire en quelques centaines d'années tout le monde pouvait s'occuper sans s'encombrer d'un compagnon. Mais il arrivait toujours au moment où on s'y attendait le moins, apportant une morale à l'histoire. On pouvais dire qu'avec Kuroi, Pharen n'était pas tombé sur le modèle de compagne le plus sage et posé. Avec elle, il fallait savoir où on trempait les doigts. Et il aimait ça. Un peu d'aventure ne faisait jamais trop mal, bien que ce soit difficile par endroits.

Il était bourré. C'était une évidence. Trinity aussi, et l'Originelle aussi. Il ne fallait pas être médium ou voyant pour s'en apercevoir, tous les trois avaient bu un coup de trop, et cette raison faisait que personne ne les dérangeait. La réputation devait jouer un rôle aussi, la récente bagarre des deux représentants masculins la faisant conaître pour ne pas faire de survivants intacts. Ils étaient donc seuls au bar avec le barman. Qui n'avait rien à faire de leurs agissements. Le seul ex-humain du trio paraissait en mauvaise posture, écarté du jeu des deux Originels, se faisant rattraper par les réponses de Kuroi. Il était perdant là-dessus.

Pharen était déjà assis à côté de l'Akumette, et finit son dernier verre cul-sec. Il sentit très bien l'aura de sa voisine effleurer la sienne sensuellement, tandis que la main fine de sa propriétaire s'attaquait à lui. Pourquoi avait-il mit une cravate déjà ? Il n'en avait pas la moidre idée. Toujours était-il qu'elle servait au moins à quelque chose. Il fût tiré à partir de cette dernière juste devant le joli minois qui se tenait à côté de lui, dans un robe particulièrement courte et offrant un décoletté plongeant, sur lequel il ne se retint pas de jeter un oeil. Et lui parla. Elle ne savait pas où elle mettait les pieds en lui offrant cette opportunité, surtout face à la quantité d'alcool qu'il avait dans le sang. En guise de provocation, il esquissa un sourire en coin carnassier et passa sa langue sur ses lèvres avant de hausser un sourcil pendant une demi-seconde.

<< -Et pourtant j'y compte bien. >>


Il posa de l'argent sur le comptoir en guise de payement, remarquant seulement que son ami avait déguerpi. Puis l'Originel se décolla du tabouret en cuir noir et passa un bras sous les genous de sa voisine. L'autre préféra effleurer son dos, et il la porta ainsi jusqu'a la porte, observé par la plupart des alcooliques du bar. Il la posa à terre une fois arrivé devant sa voiture, qu'il oubrit. C'était plutôt dangereux, mais il avait confiance. Il n'habitait pas si loin. Il ouvrit la portière et s'inclina un instant, toujours souriant.

<< -Si mademoiselle veut bien rentrer... >>


Un peu trop pompeux, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: | Forgotten ~ Kuroi |   Ven 26 Aoû - 13:23

    Elle avait fait son effet lui semblait-il, car Pharen jeta un coup d'oeil à sa poitrine offerte. Elle le regarda passer la langue sur ses lèvres, souriant de façon provocante, le défiant d'aller plus loin. Leur jeu était un mélange de provocation et de sensualité, digne des Originels qu'ils étaient. Plus ils se rapprochaient plus ils s'éloignaient, ce n'était pas très logique. La seule chose qui semblait logique dans l'esprit embrumé de Kuroi, c'était qu'elle voulait Pharen, et tout de suite. Sa main glissa sur la clavicule de l'Akuma, puis dans son cou, qu'elle entoura de ses bras, le laissant la soulever sans effort. Pour un kidnapping c'était vraiment facile. Elle ne prit pourtant pas la peine de lui rendre les choses difficiles, se contentant de caresser ses cheveux avec douceur. Une chose était sûre, le lendemain elle se souviendrait à peine de sa soirée. Quant-à la nuit... Peut-être que si, du moment que les émotions soient assez fortes. Et elle ne doutait pas qu'elles le soient...

    Lorsqu'il la déposa sur le trottoir elle sentit ses jambes flageoler. Immédiatement elle se raccrocha au bras de l'Originel qui était dans un état à peu près équivalant au sien. En un peu moins pire peut-être. Qui a dit que les Akumas supportaient mieux l'alcool que les humains ? Un idiot qui n'y connaissait rien. Dans le cas de Kuroi, si elle dépassait son seuil de tolérance, il ne valait mieux pas être dans les parages. Là elle était juste bourrée. Si elle l'était complètement... C'était autre chose.

    Pharen lui ouvrit la portière et s'inclina légèrement en souriant, l'invitant à entrer dans son humble carrosse. Elle acquiesça et s'assit avec le peu d'élégance que peu avoir une Kuroi saoule. La BMW de son portier-conducteur était confortable et ses sièges adaptés au corps de l'Originelle, à son goût du moins. Elle attendit que Pharen vienne s'installer en tirant un peu sur sa robe qui c'était retroussée quand elle c'était assise. Lorsqu'il fut à ses côtés elle gloussa en demandant :
    - C'est loin chez toi ?

    A vrai dire, elle se fichait de la réponse. La seule chose qui l'intéressait, c'était les sous-vêtement qu'elle portait. Des noirs lui semblait-il. Parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Pharen

avatar

Messages : 146
Age : 22
Puf : Poison.
Célibataire ? : Il semblerait que non. Kuroi ?
Espèce ? : Akuma.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: | Forgotten ~ Kuroi |   Ven 26 Aoû - 15:33

C'était simple. Un peu trop simple. Ils étaient tous les deux bourrés, voulaient tous les deux la même chose, et laissaient tous les deux l'autre faire son boulot. Un kidnapping ? Pas tellement. Comme un braquage de banque où le banquier tend les sacs à l'arrivée des voleurs avec un sourire. Pas tellement comme dans les films. Elle chancela un peu quand il la remit sur pied, se raccrochant à lui comme à une rampe d'escalier, gardant un équilibre instable. Elle finit par s'enfoncer dans le siège passager de la BMW. Pharen fit le tour du capot et prit sa place au volant. Il glissa la clé dans le contact et démarra le moteur, qui ronronna pendant une petite seconde. Il esquissa un sourire en coin quand elle remit en place sa robe et lui posa la question du trajet.

<< -Non, c'est plutôt rapide. >>


Il démarra, roulant plutôt correctement pour quelqu'un qui avait presque bu une bouteille à lui seul. Le paysage défilait par les fenêtres et les lampadaires paraissaient inutiles, leur lumière n'éclairant pas vraiment assez la route. Il finirent par arriver à la villa, dont les volets rouges luisaient dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: | Forgotten ~ Kuroi |   

Revenir en haut Aller en bas
 
| Forgotten ~ Kuroi |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AD&D Forgotten Realms 2nd: collection quasi-complète à vendre
» [Partenariat] Forgotten Forest [manque 1 avis]
» Age of Empire II: Forgotten Empire
» Débuts difficiles... [pv Kuroi]
» Rolan, the Forgotten King

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protect Wolf :: ~One :: Archives du JDR-
Sauter vers: