AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mateo Vegan

avatar

Messages : 43
Age : 26
Puf : Dans un tiroir à chaussettes.
Espèce ? : Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie, et l'aimer même si le temps est asassin.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]   Dim 27 Fév - 19:04

A la recherche de ma partie anonyme.
| Lazare & Jacob Black |

Une question me tracassait, et revenait de manière répétitive dans ma tête. L'identité de ma mère. Pourquoi ne pouvait on pas savoir qui elle était, et pourquoi avait elle accepter de donner son fils dés sa naissance ? Une mère n'était elle pas dotée d'un désir maternel qui l'empêchait d'agir de la sorte ? Plusieurs questions qui restaient sans réponse.

Si je suis logique, dans toute ville il y a un hôpital, des ordinateurs, des registres de noms, des actes de naissance. J'avance d'un pas décidé dans cette rue que je ne connais pas. Toujours aussi macabre cette ville, pas une couleur, rien. Un panneau abimé indiquait la direction de l'hôpital St Herbert. Bon j'espère qu'il n'est pas trop loin, j'ai froid et mal aux pieds. La façade de l'édifice se dresse enfin devant moi. Un état délabré qui en dit long sur ce qu'on était susceptible de trouver à l'intérieur.

Je rentre. Des personnes en mauvais point sont dans la salle d'attente. L'un d'entre eux a le bras en écharpe, l'autre se cache l'oeil d'une main tremblante, et deux gosses jouent comme s'ils étaient au square. Je soupire en les voyant. Ah la jeunesse ! L'infirmière de l'accueil me salue. Je m'arrête, la regarde mais rien de plus. Un ordinateur m'appelle de son écran de veille affichant d'un design très mal trouvé « Hopital St Herbert ». Je bouge la souris dans tout les sens, démontrant une patience de fer face à l'outil technologique. Je commence à chercher parmi les actes de naissance, le mien. Aprés quelques minutes de recherche, je trouve enfin. Sans respect je m'écrie devant tout ces gens blessés et souffrant.

<< Ah bah voilà, enfin ! >>

Père : Stevan Vegan
Mère : Enregistrée comme mère porteuse n°154879.


Ma mère n'était donc qu'un numéro ? Que signifiait ce bordel ! Je mets un bon coup de poig ferme sur le clavier, énervé. Je cherche des yeux quelqu'un susceptible de m'aider à comprendre ce qu'affichait l'écran. Je remarque une infirmière et l'interpelle sans gène.

<< Hé toi là-bas ! Oui toi, ramène toi par là, j'ai besoin d'aide. >>

Je n'étais pas sur qu'elle m'ait entendu, car ma voix se perdait dans un brouhaha et une agitation grandissante.
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Black
Admin
avatar

Messages : 283
Age : 25
Puf : Lilie
Célibataire ? : Oui/ Non
Espèce ? : Lycan/Humain

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]   Dim 27 Fév - 19:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Je me dirige doucement vers l'hopital. Mes doigts sont posés sur une plaie béante aux côtes. Mon visage est maculé de sang. J'ai comme des morsures et des griffures sur tout le corps. Mon arcade est ouverte et mon oeil fermé. Ma jambe gauche traine. Elle est sûrement bien ouverte. Je tombe de fatigue. Je viens de la forêt dans cette état. Je n'en plus et pourtant... Je me redresse et je continue d'avancer. J'ai mal, je souffre. Mes forces m'abandonnent de seconde en seconde. Je m'accroche. Je perds de plus en plus de sang. Soudain je passe la porte coulissante et je marmonne un:

    -Aidez-moi...

    Je tombe ensuite dans les vappes. Je suis soulagé d'être arrivé. Mon sang commence a émmaculé le sol. Je sens de vibrations autours de moi. On s'approche et on me pose sur un lit. Et oui, je suis lourd! [^.^"]. Je reprends mes esprits et je vois un médecin. Il m'examine, je sens Lazare dans les alentours... Je sers des dents quand il frôle mes côtes. Je l'attends marmoner:

    -Ces jeunes! Ils se battent tout le temps et ils me l'ont bien arrangé.


    Si il savait! Ce n'est pas des humains qui m'ont fait cela, d'ailleurs des humains ne pourraient faire cela. C'est des Akumas. Ces braves Démons m'ont surpris. Ils m'avaient tendu une embuscade. Voici comment cela s'est passé..

    Je venais de rentrer d'un rendez-vous. J'avais mangé au resto avec mon père, ma belle-mère et une fille... Ma belle-mère essayait encore de me caser. Si elle savait que je ne veux pas de ces filles car je pense sans cesse à une! Bref alors que je rentre à pied, ma cravate et ma chemise déserrées, je sens comme un pressentiment, je dois rentrer! J'accélère le pas et je trouve un mot sous la porte. Il disait:
    Jackie,
    J'ai besoin de toi. Je t'attends dans la forêt.
    Lilian.

    J'ai bondit sous forme Lycan à la maison. J'arrive dans les bois juste au moment où ma famille entre. Je les regarde avant de filer vers le milieu du bois. Je suis la piste. Je suis à des milles d'imaginer que c'est un piège et pourtant... Quand j'arrive sur place, il n'y a personne! Au moment, où je me retourne des Akumas étaient sur moi. J'aboie de rage et je tente de me sauver. Je vois un Akuma s'approcher de moi. Il me parle. Il me dit qu'il va me faire souffir avant de me tuer. Je sens des morsures et des coups de griffes sur mon corps. J'en gémis de douler et de rage. J'arrive à partir en attrapant un Akuma au coeur. Je lui broye les os et le corps sous le choc de la douleur. Je me bats sauvagement; je reçois coups de dents, de pieds, de griffe. J'en tue certain mais je suis obligé de battre en retraite. Ils sont trop nombreux et moi trop affaibli! J'ai couru longtemps en souffrant et perdant du sang. Arrivé près de l'hopital, je me suis détransformé et j'ai avancé bravement jusqu'à l'hôpital. Je m'en veux d'avoir foncé dans le temps ainsi mais quand il s'agit de ma meute, je n'hésite pas; je fonce!

    Je sens Lazare dans l'hopital. Il vient se nourir en soulangeant des humains souffrant trop. Je souris faiblement. Mon coeur battait faiblement avant son entrée. Je me fous bien du mec dans ma chambre et de cette infermière trop piplette. Je ne tourne la tête. J'ai mal de crâne incroyable. Je gémis quand je sens une aiguille pénétré dans ma peau et en sortir à tout bout de champs. Je hais ces Akumas! J'entends que j'ai des côtes fraturés. C'est pas bon cela! Je reste dans ma torpeur mais mon coeur reprend de la vigeur. J'entends le médecin lui parler. Je sens qu'on s'affaire autours de moi et que l'on me soigne. Je me dis que la mort ne peut pas être si horrible mais je me reprends!Je ne peux pas mourir! Je dois vivre pour la meute. Je dois vivre pour Lazare qui risque sa vie pour nous aider. Je dois me battre pour Julie qui risque de mourir si les lycans ne sont plus là.Et je dois férocement vivre, me battre pour protéger lilian. Lilian... Son visage m'apparait tel un ange. Ma chère Lilian, ils le savent...


[/list]

_________________
Jacob BLACK
L'homme n'est qu'un pion sur l’échiquier de la femme

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Eva SPARKS
La manipulation n'est-elle pas une forme de prostitution?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Jacob Black le Dim 27 Fév - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilian Arletta
Admin
avatar

Messages : 369
Age : 21
Puf : Chunsa.
Célibataire ? : Non.
Espèce ? : Garou | Akuma (ex_humain)

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]   Dim 27 Fév - 19:55

    L'Hôpital avait cette odeur de neutralité étouffante, qui écrasait la gorge de tout être présent en ces lieux. Derrière les portes, leurs coeurs pulsaient, plus ou moins rapidement. Lazare y passait une main rapide, comme pour toquer. Il prêtait une attention profonde à tout ces coeurs malades, guettant les plus infimes battements, les cas les plus désespérés.

    La soif, l'envie de se nourrir battait ses côtes avec frénésie. Deux fois par mois. C'était le minimum pour un Akuma, s'il ne voulait pas sombrer dans une agressivité morbide, qui le ferait attaquer n'importe quelle créature à portée de mains. Au loin, la porte d'entrée tintait, on s'effondrait au sol. L'Akuma écarquilla brutalement les yeux, avant de faire demi tour dans le couloir désert qu'il avait emprunté. L'ex Humain ce laissa guider par l'odeur brouillée de sang, avant d'atterir dans le hall d'entrée. Jacob Black était soulevé là, recouvert de sang. Plus loin, une infirmière au surpoids conséquent haletait vers un homme devant un ordinateur. Sans réellement y réfléchir, il prêta attention aux paroles de la femme :

    -Oui monsieur, nous allons régler ce problème... Mais nous devons d'abord régler le cas du jeune garçon qui vient d'arriver... Vous avez dû le voir, si c'est pas malheureux de se battre à cet âge... Un joli garçon, avec ça... Bref, si vous voulez me suivre jusqu'à la chambre qu'on lui a attribuée, je tenterais de vous aider là bas... Il y'a un ordinateur et une bien meilleure chaise qu'ici...

    Lazare jeta un regard au loup, enfermé dans une chambre au ton pastel. D'une démarche glissante, ondulante, il s'y dirigea, et ouvrit la porte, entrant à l'intérieur sans bruit aucun. Au bout d'une bonne minute pendant laquelle il s'était adossé au mur, mesurant du regard l'état de l'Alpha, le médecin le remarqua :

    -Euuh... Monsieur... Vous le conaissez ?

    Le regard brumeux de l'Akuma ce posa dans les yeux de l'autre homme, avant de s'en dépétrer rapidement, envahis par des envies de festins incroyable. Il ce contenta d'un sobre signe de tête, baissant le menton, masquant sa face avec ses longs cheveux. Le coeur de l'Alpha battait bien. Quelle puissance.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« People are strange, when you're a stranger »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Streets are uneven, when you're down »
Revenir en haut Aller en bas
Mateo Vegan

avatar

Messages : 43
Age : 26
Puf : Dans un tiroir à chaussettes.
Espèce ? : Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie, et l'aimer même si le temps est asassin.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]   Mar 1 Mar - 16:54

L'agitation n'était pas des moindres tout autour de moi, et j'avais la claire impression d'être un pion mis de côté sur le tapis. Et il était hors de question que ça continue. La grosse infirmière qui s'amène vers moi tente de trouver des excuses ou des arrangements pour que je la suive. Mais tu t'es vu espèce de thon, je n'ai pas envie de te suivre moi. Mais s'il n'y a que ça pour avoir ce que je veux, pourquoi pas. Je peste à nouveau.

<< Bordel, jamais personne quand on a besoin d'aide. >>

Je recule sur ma chaise et regarde le premier jeune homme qui rentre, dans un état lamentable. Il saigne de partout et il en est répugnant. Il se traine, et n'a aucune prestance. Je ne sais pas moi, il pourrait arriver, tête haute, tel un guerrier. Bah là pour le coup, on était loin du compte. Je ne peux m'empêcher de lacher à voix haute.

<< Oh le naze paye l'avoinée qu'il s'est pris ! >>

Je rigole, comme à mon habitude quand je critique les autres. Puis aprés avoir été emmené un autre le suit. Lui, il fait limite peur. Il a une tête de gothique, des cheveux long, un regard vitreux. J'aurai 5 ans, je l'aurai appelé Dracula. Saisi de curiosité je suis l'infirmière pour aller jusqu'à la chambre. Je rentre, le blessé est dans le lit, je m'avance sans genes vers lui et lance à cet inconnu.

<< Il t'a pas raté celui qui t'a fait ça mec, on pourrait se dire que tu t'es fait un démon. >>

Je murmure dans ma barbe un "Quel boulet quand même". L'autre inconnu, aux airs étranges est à côté, et il regarde la scène en silence. On lui pose une question, il ne répond pas, mais quel malpoli. Je prends mon air le plus arrogant, et m'approchant de lui, je lui dis.

<< Hého matelot ! Le monsieur t'a parlé, et le monsieur voudrait une réponse ! >>.

Je m'esclaffe, me fichant royalement de cet inconnu, ignorant totalement qu'il pouvait être. Je me désinterresse ensuite des deux et repère l'ordinateur. Je me jette dessus comme un gamin, m'affale sur le fauteuil. L'infirmière vient de finir de régler la perfusion et commence à partir. Je l'attrape par le bras, et la tir vers moi.

<< Hep là Maïté, tu restes là toi ! Dis moi, ça veut dire quoi ce numéro là ? >>.

Je pointe mon doigt sur l'écran, sans respect pour l'ustensil. Je ne dis pas à haute voix le sujet de ce numéro, il y a du monde dans la chambre, et je ne veux pas qu'on se fiche de moi, comme un orphelin ou un mal-aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Black
Admin
avatar

Messages : 283
Age : 25
Puf : Lilie
Célibataire ? : Oui/ Non
Espèce ? : Lycan/Humain

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]   Mar 1 Mar - 19:06

    J'entends tout. Je finis par ouvrir les yeux. Je regarde ce mec dans ma chambre. Il commence sérieusement à me gonfler à geindre ainsi. C'est moi que l'on recouds à vif et que l'ennuie et c'est lui qui geint... C'est le monde à l'envers! Je vois la bonne grosse infermière s'avancer vers lui. Je le regarde et je vois une sorte d'ora très faible autours de lui. Je secoue violemment la tête. C'est pas possible. J'etends le médecin m'ordonner de me tenir tranquille. Je le regarde froidement près de l'ordinateur et ma voix s'élève:

    -Quand tu auras finis de geindre, tu pourras la boucler quelques minutes.

    Ma voix est froide comme jamais. Je n'ai jamais été si autoritaire et froid de ma courte vie. Je le regarde attentivement puis je regarde Lazare. Je me tiens tranquille pour que les médecins finissent de me soigner et une fois qu'ils ont fini, je les congédie TOUS sauf Lazare et le mec pleurnichard qui me fatigue. Je demande à Lazare de bien regarder ce jeune homme et de me confirmer si je suis fou ou non (Les Akumas auraient bien fait leur travails!). Je lui dis ceci:

    -Je rêve ou ce type à une ora blanche très très faible? Tu es en meilleur état que moi, Lazare...

    Je suis à présent bien réveiller. Les anti-douleurs me fait perdre la tête à ce que je vois. Une faible ora blanche de ce type pleurnichard. Pincer-moi ou je rêve. Je suis peut-être mort après tout ou endormi...

_________________
Jacob BLACK
L'homme n'est qu'un pion sur l’échiquier de la femme

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Eva SPARKS
La manipulation n'est-elle pas une forme de prostitution?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Lilian Arletta
Admin
avatar

Messages : 369
Age : 21
Puf : Chunsa.
Célibataire ? : Non.
Espèce ? : Garou | Akuma (ex_humain)

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]   Mar 1 Mar - 20:48

    L'homme de tout à l'heure entra dans la chambre en ne pouvant s'empêcher de faire des remarques désagréables. Lazare lui adressa un regard intéressé, mais froid, un sourcil levé pour mesurer sa surprise. Matelot ? L'Akuma posa sa main dans ses cheveux longs, avant d'adresser un regard à ce goujat moderne. Les médecins s'affairaient autour de Jacob comme des guêpes autour d'un pot de confiture. L'infirmière au surpoids conséquent haleta en direction de son client désagréable, une moue désagréable aux lèvres. Elle pinca ses lèvres, avant de brandir un doigt boudiné.

    -Monsieur, entama t'elle d'une voix aigue, - Je ne permettrais pas un tel comportement dans cet hôpital. Vous n'avez pas le droit d'insulter d'une quelque façon nos blessés. Quant à ce chiffre, cela signifie que ce qui doit être votre mère souhaite rester anonyme - on comprend d'ailleurs bien pourquoi. Bref, la personne que vous avez cherché n' a pas souhaité nous laisser son identité, un choix que tout hôpital respecte. Et NON, je ne puis vous livrer d'informations sur elle sans son consentement.

    Comme une nuée de moineaux, les médecins s'en allèrent comme Jacob les chassaient. Lazare reporta un regard surpris à ce dernier, avant de voir ses doigts qui lui demandait d'approcher. L'Akuma ce déplaca lentement vers lui, bras croisés sur sa poitrine. Il pencha la tête vers le Garou, qui parla d'une voix faible. Les yeux de l'Akuma dérivèrent brutalement vers l'humain, sur la chaise dépenaillée. Ses deux sourcils remontèrent à des hauteurs vertigineuses, avant qu'il ne reporte son attention sur Jacob, ceux ci descendant à l'allure du parachutiste sinistré. Ils ce froncèrent profondément, avant qu'il ne réponde entre ses dents :

    -Il en a une. Alors, sois ce type à une ascendance Garou, sois c'est un chiot, ou alors une portion de loup. Cette aura lui colle à la peau, elle est presque indiscernable.

    Lazare adressa un regard soucieux à l'homme. Ses lèvres se pincèrent, le jaugeant du regard. Il ce baissa au niveau de Jacob, en équilibre sur ses chevilles.

    -Si j'avais un échantillon de son sang, je pourrais aisèment trouver ce qu'il est au juste, chuchota t'il.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« People are strange, when you're a stranger »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
« Streets are uneven, when you're down »
Revenir en haut Aller en bas
Mateo Vegan

avatar

Messages : 43
Age : 26
Puf : Dans un tiroir à chaussettes.
Espèce ? : Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie, et l'aimer même si le temps est asassin.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]   Sam 5 Mar - 12:25

[[ Sorry pour le retard :S ]]

L'effervescence continuait à grandir autour de moi. Je n'y prétais vraiment aucune intention, je n'en avais rien à faire. Seul ma quête comptait. Il fallait absolument que je trouve qui était la personne cachée derrière le numéro 154879. Et l'autre grosse qui ne voulait pas y répondre. Comment j'allai pouvoir trouver chaussure à mon pied moi. Je me lève d'un bond et rattrape l'infirmière avant qu'elle ne sorte de la chambre.

" Je crois que j'ai pas été assez clair. Tu vas m'indiquer comment je peux trouver qui se cache derrière ce numéro, sinon je m'énerve et tu ne pourras pas feindre ta surprise. "

Je tire par le bras le boudin, l'assois sèchement sur la chaise et pointant mon doigt sur l'écran et en haussant la voix, et articulant avec lenteur.

" Débrouille toi, mais je veux savoir qui est la femme portant le numéro 154879. "

J'entends les deux hommes derrière moi discuter. L'un me lance une remarque un peu froide, et l'autre, et bien l'autre il ne parle toujours pas. Je me retourne rapidemment, lançant un regard des plus froids à celui qui était encore dans son lit. Il me fait de la peine, il est vraiment mal en point, je ne vais pas lui en rajouter une couche, à ce pauvre chou. Je ne comprends pas ce qu'il se murmure. Aura, garous, sang.. C'est un peu bizarre et je ne vois pas vraiment le rapport avec mon problème.

Je détourne mon attention de ces deux là, et regarde à nouveau l'écran. L'infirmière tapote sur le clavier, sa main tremble sur la souris et quelques gouttes de sueur coulent le long de sa joue. Répugnant !

" Allez dépeche toi, je n'ai pas la nuit. "

La rassurer ? Non, persécuter était bien plus drole.
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Black
Admin
avatar

Messages : 283
Age : 25
Puf : Lilie
Célibataire ? : Oui/ Non
Espèce ? : Lycan/Humain

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]   Dim 6 Mar - 19:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Je regarde ce mec garder la bonne grosse infermière. Ce type m'agace. Je tends ma main bandée et déjà tachée de sang vers les bras de l'infermière. Je l'arrête dans sa recherche et la regarde. Soudain, je la fout dehors. Je la regarder fermer la porte en soupirant. JE repose mon regard sur ce mec. Mon regard est rempli de dégoût pour ce type. Ce garçon, un louveteau! Ayez pitiez s'il-vous-plait! Il m'a déjà foutu Phil Brooks dans les pattes avec Lili entre les deux... Alors pas un fils à papa en prime! Je soupire bruyamment et je réfléchis à la proposition de Lazare. Un sourire sadique s'affiche sur mes lèvres. Je finis par ajouter à l'intention de lazare en coupant la page de l'ordinateur:

    - La porte à clé pour la tranquilité et goûte le autant que tu veux. Je veux juste savoir si que je risque d'avoir dans les pattes jusqu'à ma mort avec ce crétin de fils de riche!


    Je finis par poser mon regard dur sur ce gosse pourri gâté. Je me mets à rire étrangement et je réponds en tendant ma main vers la chaise à côté de la télévision. Je lui dit, étrange:

    - Mais si tu as toute la nuit... Si tu la fermes un peu, on te dira qui tu es, gosse de riche...

    Je le méprise entièrement. Je sais que si jamais, il doit m'accompagner dans la meute, je le tuerai avant. Un Phil me suffit amplement. Je pose mes yeux sur Lazare puis sur mec méprissable et énervant...

_________________
Jacob BLACK
L'homme n'est qu'un pion sur l’échiquier de la femme

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Eva SPARKS
La manipulation n'est-elle pas une forme de prostitution?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de ma partie anonyme [ Privé ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Deuxième Partie Mission,Privé Atios] La chasse au monstre et ouverte !!!
» Ne pas conseiller les balades en forêt ! [partie 2] [Privé]
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protect Wolf :: ~One :: Archives du JDR-
Sauter vers: