AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Love like sunset, death like cyclon. ▬ Seth

Aller en bas 
AuteurMessage
Pharen

avatar

Messages : 146
Age : 22
Puf : Poison.
Célibataire ? : Il semblerait que non. Kuroi ?
Espèce ? : Akuma.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Love like sunset, death like cyclon. ▬ Seth   Ven 20 Mai - 12:26

Love like sunset, Death like cyclon.
▬ With Seth ▬

    Après les quartiers non fréquentables, ceux qui le sont trop. Pharen se promenait des les rues pavées, entourées de boutiques de luxe et d'immeubles tous neufs. Il portait un chemise rouge *pour attirer les taureaux* et un jean noir taillé droit. Si il avait eu un blouson doré, on aurait pu le prendre pour un matadore. Mais il ne faisait que marcher, et réfléchir. Il avait tué une partie des filles de Sanderward, rencontré des loups-garous. Il possédait d'ailleurs une plaie, composée de trois fentes parrallèles, sur le bras. Cela venait de ce dernier lcan qui l'avait sérieusement embêté. Nous sommes d'accord, l'Akuma n'avait rien fait, sauf le titillier un peu. Mais l'autre était complètement félé. Il l'avait brusquement attaqué, ce qui avait eu pour effet de l'amocher encore plus. Et puis il y avait ses victimes. Des être à part, chacune ayant un trait spécial. Certaines étaient même réticentes.
    Pharen se dirigeait lentement vers un coin reculé de la ville, situé hors d eportée des malfaisants. Le cimetière. Il rendait parfois visite à ses victimes, pour s'imaginer ce qui se passait une fois qu'il les avait tuées. Il y avait eu Kasey, qui était tellement éfondrée que c'est elle qui l'avait embrassé. Jill, elle, n'avait plus goût à rien mais lui avait affirmé que le baiser d'un beau garçon, elle aimerais ça *hum*. L'Akuma entra dans le jardin des tombes, voyant avec grand plaisir que eprsonne n'avait cherché à savoir d'où elles éaient toutes mortes. Il apercut un moment la tombe de Rhagga. Elle avait été tellement réticente qu'il s'était énervé. Comme il ne voulait pas abandonner, il l'avait tuée de force. Il avait presque regretté.
    Un bruit de froissage retentit alors qu'il quittait le cimetière, ce qui fit se retourner Pharen. Il aperçut quelque chose qui le fit réaliser : il n'avait pratiquement jamais rencontré de son espèce chez les humains.

    C'est nuuuul !
Revenir en haut Aller en bas
Seth

avatar

Messages : 219
Age : 20
Puf : Chunsa.
Célibataire ? : Non.
Espèce ? : Originel | Ex-Humain.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: Love like sunset, death like cyclon. ▬ Seth   Ven 20 Mai - 14:40

    Même pas vrai <3.

    A vrai dire, il s'agissait là d'un bien vieux cimetière. Depuis que les humains avaient décidé qu'enterrer leurs morts était une bonne idée, les cadavres s'étaient toujours entassés dans cette partie de la ville, les défunts dévorés par les vers tombant toujours dans la même fente de la terre : La Fosse Commune.

    Il arrivait qu'il retrouva des tombes qui dataient d'il y'a très longtemps, d'une époque reculée, et que le nom à moitié effacé saute à ses yeux. Dansses moments là, ses yeux laiteux se figeaient sur la pierre abîmée, jusqu'à ce qu'il se rappelle, qu'il se souvienne, qu'il revoit les nets contours d'un visage.

    Pendant quelques siècles, il y'avait eu cette légende sur les feu follets, les petites flammes au dessus des tombes, assez amusante, assez effrayante, avant que l'humanité ne devienne moins naïve et moins distrayante, et ne trouve des preuves scientifiques. Oh, Seth dansait presque dans le cimetière, écrasé par le poids de ces lourdes croix qui ne brûlaient pas sa peau, qu'il narguait, narquois, qu'il caressait parfois, comme on s'adresse à une belle amante, alors que la procession funèbre suivait son long chemin.

    Oh, L'Originel venait les voir, ces jeunes filles, enfermées dans leur grande cage de bois, il les observait être enfermées dans leur dernière demeure, cossue, étroite, étouffante. Son regard laiteux pesait sur les proches noircis par le deuil, qui frissonaient lentement, les femmes adressant au regard aux alentours sous leurs voilettes, avant que leurs visages ne s'affaissent à nouveau et que les plus croyants ne marmonnent une prière.

    Seth effleura une tombe très fraîche, souriant, comme se moquent encore d'elle. Oh, elle était jeune, terriblement jeune, terriblement belle Juliana. Strip Teaseuse à un tel âge, déjà acclamée par des hommes qui ne rêvaient que de l'étreindre à mort, fardée comme pour un carnaval, ses grands yeux effarouchés se posant sur le public comme pour lui intimer du respect, il l'avait observé longuement, jusqu'à ce qu'elle lui rendre son regard.

    Les Gens désespérés sont horriblement influençables. Elle s'était jetée sur lui, presque la nuit même, ses grands yeux dévorant les siens, elle avait dit que les gens de son style vestimentaire n'étaient pas trop son genre, mais que lui... Oui, lui ? Etrangement, elle était timide, elle cherchait l'affection. Seth l'avait vu presque pendant un mois, avant qu'elle ne s'accroche à son cou, et qu'il l'emporte vers d'autres fêtes remplies de paillettes, les yeux clos.

    L'Akuma se redressa lentement, prenant le chemin de la sortie, d'un pas lent et chaloupé. Les pans de son manteau noir volaient autour de lui, sorte de cape abritant ses rêves, le tissu se confondant avec l'immense aura noire qui dévorait l'espace autour de lui, le vent s'éloignant de ce corps recouvert de noir, pourtant d'une peau d'un blanc parfaitement pur.

    Puis, les yeux laiteux de Seth se posèrent sur une autre aura, avant qu'il ne repère l'Originel qui se tenait devant lui. Rare d'en rencontrer un, surtout dans un lieu humain. L'Akuma ralentit légèrement son allure, avant d'hausser un sourcil, s'arrêtant à un mètre à peu près de l'autre, qui l'avait repéré. Il le contempla tout son soûl, avant de pronconcer son nom, sans l'avoir jamais rencontré, cependant :

    -Pharen.

    Y'a un carnaval,
    Où les clowns rient,
    Et les demoiselles applaudissent,
    Y'a un carnaval des folies,
    On brûle la potence,
    Sonne la cloche à l'église,
    Y'a un carnaval,
    Où pleuvent les artistes,
    Qui en perdent leurs gammes et leurs écrits,
    Y'a un carnaval,
    Qui court dans la rue,
    Au ralenti,
    Y'a un carnaval,
    Qui mène au cimetière,
    Où on enterre les proscrits !


Revenir en haut Aller en bas
Pharen

avatar

Messages : 146
Age : 22
Puf : Poison.
Célibataire ? : Il semblerait que non. Kuroi ?
Espèce ? : Akuma.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: Love like sunset, death like cyclon. ▬ Seth   Mar 31 Mai - 10:59

    Les différentes personnes présentes dans le cimetière étaient uniques autant au niveau de leur physique que dans leur façon d'être. La plupart des gens, après avoir déposé des fleurs sur une tombe, l'inondaient de leurs sanglots. D'autres passaient juste entre les mauvaises herbes, gardant les mains dans leurs poches pour simuler un ennui profond. Certains, bien que rares, crachaient sur des tombes qui semblaient être celles des leurs pires ennemis. Pharen observait attentivement tous ces comportement, avant d'apercevoir cette aura qui semblait être de la même taille que la sienne.
    Il était plutôt rare de rencontrer un originel, urtotu dans un endroit bourré d'humains en tout genres. L'autre en face de lui respirait le noir, et notre Akuma devinait facilement que tous deux étaient venus pour la même raison. Il n'eut également aucun mal à reconnaitre Seth. Il avait beau être solitaire, Pharen savaot se renseigner. Le long manteau noir de son interlocuteur volait tel une cape derrière lui. Il 'était qu'a un ou deux mètres de lui, et pourtant Pharen pouvait presque voir les moindre détails de ce qui était visible. Sa peau était presque trop blanche, et ses yeux paraissaient sortir de leurs orbites tant ils étaient cerclés de noir. L'autre prononça son nom, ce qui eut pendant une seconde déstabilisa notre Akuma. Mais il se reprit en esquissant un sourire en coin grandissant a mesure du temps. Il décida d'aborder le même sujet en prenant un ton sarcastique qui aurait pu servir à dire 'Tiens, quel bon vent t'amène ? Je vais te faire la peau, saloperie.' Mais ce genre de politesse ne sortait pas généralement de sa bouche.

    <<- Seth. >>


    Ca promettais d'être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Love like sunset, death like cyclon. ▬ Seth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Love like sunset, death like cyclon. ▬ Seth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ✤ Love you to death
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Commande Death at Koten
» Cities of Death

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protect Wolf :: ~One :: Archives du JDR-
Sauter vers: