AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Angela | L'obsession est une chose qui ressemble à l'amour, mais c'est tout à fait différent|

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Angela | L'obsession est une chose qui ressemble à l'amour, mais c'est tout à fait différent|   Mer 10 Aoû - 9:17


Personnage:

Nom, prénom : Dis nous son joli petit nom et prénom. Angela ( Samantha Des Fontaines, rarement utilisé)
Age : Quel âge à ton beau goss ou ta mannequin? 25 ans depuis plus d’un siècle
Sexe : Fille ou garçon... Dis-nous. Very Happy Femme
Parents et origine : Tu es né parmis nous ou tu as déménagé? Tu vis seul ou avec tes parents? William et Samantha Des Fontaines, la mère est décédée en 1850 à Paris, le père en 1876, toujours à Paris.
Histoire : Ton lycans, Akumas ou humains a bien une histoire... Sordide ou romanesque mais précis-nous sa vie.


Angela est née à Paris en 1850, dans une belle maison. Son père, un riche compositeur, travaillait jour et nuit sur ses mélodies. Il possédait deux pianos, l’un noir et l’autre blanc. Lorsque sa femme accoucha, il jouait un air triste et mélancolique sur le noir. Peut-être savait-il qu’elle allait mourir peu après la naissance d’Angela, car il pleurait en jouant. Sa délicieuse compagne avait toujours été fidèle et aimante. Mais le ciel ne la sauva pas de la mort, elle qui priait tout les soirs et n’avait jamais commit de péché. Peut-être les anges la rappelèrent-ils à eux, ou encore fut-elle punie pour avoir donné la vie. Il n’en savait rien. Lorsqu’il apprit son décès, il se contenta d’essuyer une larme et de rejoindre la pièce où se trouvait sa fille. En honneur à sa femme il la nomma Angela Samantha Des Fontaines. Sa fille fut élevée dans un monde luxueux et apprit très jeune le respect, la politesse et la croyance. Elle priait, comme sa mère, tout les soirs, ne commettant que peu de péchés et allant se confesser chaque semaine. Elle grandit donc paisiblement et fut préservée de la pauvreté. Elle atteignit l’âge de dix neuf ans sans encombre, s’illustrant, comme son père avant elle, dans de nombreux concours de piano. Se découvrant une passion pour la musique, elle s’entraina sans relâche pour atteindre le niveau de son paternel, sans vraiment obtenir de résultat satisfaisant. Elle ne savait jouer que des airs lugubres ou mélancoliques. Peut-être était-ce un signe du destin. Ou juste un hasard. Mais elle ne trouvait du plaisir qu’en jouant ces airs.

Emplissant la maisonnée d’une marche funèbre par tristesse, d’un rythme douloureux et soutenu par colère, elle ne se lassait plus de jouer sur le piano blanc. Son père refusait qu’elle s’approche du noir, trop de souvenirs concernant sa femme lui revenant à chaque fois qu’il le voyait ou entendait ses notes. Un jour, un jeune homme se présenta, disant venir de la part d’une grande chanteuse à la renommée mondiale. Celle-ci voulait intégrer Angela dans son futur concert. Enjouée, la jeune fille s’empressa de demander l’autorisation à son père. Mais celui-ci refusa tout net, ne voulant pas voir sa fille s’éloigner du cocon familial et prendre son envol, pour peut-être ne jamais revenir. Il allait raccompagner le jeune homme lorsqu’une tempête se déclara, dissuadant toute personne raisonnable de sortir. William, qui était une personne bonne, proposa à Alexandre (le jeune homme) de rester pour la nuit le temps que la tempête passe. Celui-ci fut donc installé dans une chambre, non loin de celle d’Angela. Au premier regard, la prude jeune fille l’avait trouvé beau. Au second, elle se demanda comme elle pouvait résister à cet homme. Elle décida de ne pas essayer et d’en tomber amoureuse. Chose très bête me dites-vous. Mais pour un premier amour, elle pensait s’être bien débrouillée. Ainsi Angela s’éprit de l’inconnu, ce qui causa sa perte. Il la courtisa toute la journée, la faisant rire timidement, puis le lendemain, abusant de l’hospitalité de son hôte. Le soir, il se rendit dans la chambre de sa proie, la surprenant dans son sommeil paisible. Elle se réveilla, s’étirant comme un chat, sa tête et son buste émergeant des draps blancs. Il observa cette jeune pucelle à la peau laiteuse et aux cheveux noirs de jais. Elle posa ses prunelles caféinées sur lui, troublée de le trouver là. Il s’approcha, murmurant quelques paroles apaisantes. Elle ne bougea pas quand il se pencha vers elle, caressant sa main pâle et remontant le long de son bras. Il la vit frissonner, de froid comme de peur, de plaisir comme d’envie. Il fit apparaitre une feuille de rien, et leva la main droite de la jeune femme jusqu’à sa bouche. Il embrassa l’index avec tendresse et laissa ses lèvres s’égarer jusqu’au creux du poignet, sentant le rythme cardiaque s’emballer à son effleurement. Soudain, il mordit férocement la chair tendre, faisant couler le sang. Puis il appliqua le doigt blessé sur la feuille et traça le nombre vingt-cinq. Satisfait, il suça l’index ensanglanté jusqu’à ce que le sang cesse de couler. Il glissa ensuite une main dans les cheveux d’Angela et se pencha pour atteindre son front. Il baisa la peau fraiche puis disparut de la chambre, laissant la jeune fille seule. Persuadée d’avoir rêvé, elle se laissa tomber en arrière et chercha le sommeil. Le lendemain, Alexandre avait disparu.

Pendant les six ans qui suivirent, l’ange devint un démon. Défiant l’autorité de son père, Angela joua du piano noir. Puis elle se rebella contre son interdiction de sortir, ainsi que les vêtements qu’il la forçait à porter. Elle cessa de prier. De se confesser. Jusqu’à ses vingt-cinq ans. Ce jour là, quelque chose changea en elle. Elle était… Elle était morte.



Devenir Akuma fut une expérience traumatisante pour Angela, qui se réveilla après une nuit de douleur. Seule dans sa chambre aux draps d’un blanc virginal, à la bibliothèque parfaitement rangée, avec la légère odeur de propreté malgré ses efforts pour saccager ce cocon d’amour et de tendresse, de richesse et de luxe, elle hurla comme jamais elle n’avait hurlé. Elle avait mal, elle était seule, pour toujours. Elle avait faim. Elle avait peur. Elle était devenue quelque chose d’autre. D’inhumain. De mort. Un démon. Cette constatation la fit rire. Hystérique, elle rit, jusqu’à ce qu’une servante vienne voir ce qui se passait. Cessant de rire, Angela lui fit signe d’approcher. Puis, obéissant à un instinct démoniaque, elle embrassa violement la pauvre femme, se nourrissant de son âme, dévorant la pureté de la domestique. Lorsqu’elle fut repue, elle lâcha le corps, qui glissa jusqu’au sol. Peu après, Angela se leva et alla s’habiller, puis se rendit dans la chambre de son père, silencieuse et discrète. Elle ne lui laissa pas le temps de parler, se contentant d’aspirer son âme. Elle ne savait pas pourquoi elle faisait ça. Mais elle s’en fichait. Depuis longtemps elle avait abandonné le « bien ». Et maintenant, elle faisait partie à part entière du « mal ».
A présent, seule cette condition comptait.

Caractère : Dragueur, joueuse, mytho... Dis-nous comment se présente son côté caractériel. Angela est… est obsédée par la recherche d’Alexandre. Elle veut le voir, lui parler. Cette obsession la rend assez froide et distante, elle ne recherche pas d’amis, ni d’ennemis. Elle n’est pas très impliquée dans le monde des Akumas même si elle consomme beaucoup d’âmes. Elle ne se joindra pas à un combat juste pour le plaisir, et celui qui lui demandera sa participation devra avoir de bons arguments.
Légèrement égoïste, elle ne prête pas, ne donne pas. Pourtant, il lui arrive de donner un coup de main à quelqu’un, si elle sait que ça lui rapportera quelque chose en échange.
Bref, elle est unique en son genre, comme tout le monde, et si vous voulez la connaitre mieux, il faudra briser sa carapace.

Physique (Lycan et Akumas, précisez les transformations): Il est laid? Elle est fine? Elle est grande? Il est petit? Il à des mèches ? Aide-nous à concevoir des topicas avec ton personnage. Angela est une femme de taille moyenne, avec de longs cheveux noirs et une mèche qui lui tombe sur l’œil gauche. Le nez droit, le menton pointu, les très fins mais volontaires, elle semble souvent pensive. Mais ce n’est pas toujours le cas, l’expression de son visage ne dit jamais tout sur ce qu’elle pense, fait… Bref, il ne faut pas s’y fier. Ses yeux de couleur café sont surplombés d’une rangé de cils sombres, et elle possède des sourcils épais. Ses épaules fortes sont bien dessinées et s’accordent avec ses hanches. Sa poitrine n’est ni absente ni surdéveloppée, et ses jambes sont assez longues. Elle n’est pas spécialement mince, elle a des formes, mais elle n’est pas grosse non plus. Elle est presque banale. Angela ne bat pas des records de beauté mais elle a un certain charme, celui des femmes « d’avant ».

Toi et autre:
Ton petit puf: Comment devrons-nous te surnommer ici? Mag, Lulu, Kuku, Ptit Lu….
Comment trouves-tu ce forum? : Doit-on améliorer quelque chose ou pas? A croquer ! //PAN//
D'autre personnage ici? : On se connait peut-être... Very Happy Ma future défunte Lussy, ma succube Kuku et mon pauvre Ben’.
Comment as-tu connu Protect Wolf? : top-site, Boite-soulier, patenaria. Je ne puis le dire mais on est curieux par ici. Par les admines =D
Autre : As-tu quelque chose à nous transmettre? Seth, je t’ordonnes de créer le mec d’Angie !!!!! =P
Revenir en haut Aller en bas
Seth

avatar

Messages : 219
Age : 20
Puf : Chunsa.
Célibataire ? : Non.
Espèce ? : Originel | Ex-Humain.

Feuille de personnage
YOUR FAMILY:
YOUR MEETINGS:
YOUR MEETINGS:

MessageSujet: Re: Angela | L'obsession est une chose qui ressemble à l'amour, mais c'est tout à fait différent|   Mer 10 Aoû - 10:54

C'est vrai que son histoire me rappelle un peu Rachèle ^^. Y'a un copieur de mon Raven dans l'coin, Alexandre va se faire trucider //PAN// !
Bref, tu peux jouer blabla, joli personnage blabla, par contre je crois que les prénoms Angela et Samantha sont quelque peu anachroniques vis à vis de l'époque où est née ton perso, mais après tout c'est juste de la fiction Rolling Eyes
Et depuis quand tu m'ordonnes, toi <.< Je créerais ce petit mec ( j'hésite encore entre deux choses, figure toi, un jap' et un espagnol...) Lorsque j'en aurais envie, les moyens, et les idées, parce que je ne suis pas une poule à persos, je le rappelle, et qu'il faut encore que j'ai envie de m'encombrer d'un hétéro juste pour combler le sérieux manque affectif de cette Akumette de mes deux //SBAFF// Esclavagiste !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Angela | L'obsession est une chose qui ressemble à l'amour, mais c'est tout à fait différent|   Mer 10 Aoû - 11:55

XD Je t'avais prévenue sur la chatbox. A l'origine elle s'appellait Angela Zellie blabla donc ^^ lol Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Angela | L'obsession est une chose qui ressemble à l'amour, mais c'est tout à fait différent|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Angela | L'obsession est une chose qui ressemble à l'amour, mais c'est tout à fait différent|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelque chose de différent : "Mon Amour Chéri"
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Berry Angela Chester ~ [En cours]
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» Angela 20 ans.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protect Wolf :: ~One :: Archives des Présentations-
Sauter vers: